Médiation(s) Santé Femmes

Médiation en santé, médiation linguistique, médiation numérique.

Le résumé du projet

Photo Participantes atelier Santé des femmes
L’objectif du programme Médiation(s) Santé Femmes est de faciliter l’accès aux soins et la prise en charge des femmes pour qui le français n’est pas la langue première.

« Je suis sage-femme depuis 2006 et la question de la langue est centrale. Parce que le suivi de grossesse repose sur l’anticipation et la prévention d’un certain nombre de complications pour lesquelles la parole des femmes est essentielle. Et parce que s’enquérir du bien-être psychologique et social des femmes fait partie intégrante des missions des professionnel·les de santé en obstétrique.

Les derniers chiffres de l’enquête nationale sur les morts maternelles de l’Inserm placent le suicide en deuxième cause de mort des mères en France. Mais comment aborder ces thématiques quand il n’y a aucune langue en commun entre soignant·es et femmes enceintes / accouchées ?  »

Aurélie Racioppi
Sage-femme en PMI et marraine du programme 

Les objectifs de Médiation(s) Santé Femmes

Les objectifs

  1. mener une étude sur l’impact de l’absence de langue commune entre patientes et équipes soignantes
  2. valoriser et améliorer des outils de communication entre les femmes et les équipes soignantes
  3. diffuser ces ressources théoriques (résultats de l’étude) et pratiques (outils) partout en France

Les chercheuses associées

Les chercheuses

Pour conduire la recherche, fable-Lab s’associe à deux chercheuses en anthropologie de la santé :

Elle travaille sur les barrières dans l’accès aux soins des femmes en gynécologie-obstétrique et en oncologie, principalement en France et au Mexique.

Elle travaille actuellement sur les troubles psychotraumatiques et sur la santé mentale périnatale des femmes sud-asiatiques en Seine-Saint-Denis.

L'impact pour une meilleure santé des femmes

L'impact

À travers ce programme sur 3 ans (2023-2025) , nous visons les résultats suivants :

  • une recherche qui recueille les témoignages de 40 femmes non-francophones et 25 soignants et soignantes
  • 1100 soignants, soignantes, médiateurs et médiatrices sensibilisés à l’accueil des femmes non-francophones
  • 40 femmes accompagnées dans un cycle de formation bilingue « Droits des patientes »
  • 15 000 visites par an sur notre page-ressources (résultats de la recherche, outils de médiation, kits de formation)

Les partenaires du programme

Les partenaires

Merci à nos nombreux partenaires de terrain pour ce programme : la Maison de la Santé et à la Ville de Saint-Denis, à l’Hôpital Delafontaine de Saint-Denis, la Maternité de Nanterre, la ville de Montreuil, le groupe de travail « Hoptiville » des Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis, les infirmiers et infirmières Asalée de Haute-Loire, l’association ISBA, l’association des femmes de Franc-Moisin, Adoma à Saint-Denis, le CIDFF et les centres sociaux du Puy-en-Velay,…

Merci également aux précieux soutiens impliqués à nos côtés :

Envie de recevoir
la lettre de fable-Lab ?

Soyez fabluleux, soutenez-nous !